Search your favorite song for free




3. Élections américaines : Hillary Clinton peine à mobiliser le vote féminin

  • Duration: 700
  • Channel: news
Élections américaines : Hillary Clinton peine à mobiliser le vote féminin

Face à son adversaire, Bernie Sanders, qui se décrit comme anti-système, Hillary Clinton tente de convaincre que la vraie révolution serait d'élire pour la première fois une femme à la tête des États-Unis. Un message qui passe bien auprès de l’ancienne génération féministe, mais peine à convaincre les jeunes électrices démocrates.

Au sommaire également : elles se battent en Inde, au Kenya ou encore en Russie pour préserver la planète et ses ressources naturelles. Portrait de cinq militantes avec le magazine Terra eco, qui fait le pari que 2016 sera l' année des "écoféministes". Enfin, rencontre gastronomique avec Julia Sedefdjian, 21 ans, la plus jeune chef étoilée par le guide Michelin.   Visitez notre site : http://www.france24.com Rejoignez nous sur Facebook https://www.facebook.com/FRANCE24 Suivez nous sur Twitter https://twitter.com/France24_fr#


4. Zapping PublicTV n°557 : Nabilla : "Je suis brûlée de la tête !"

  • Duration: 195
  • Channel: tv
Zapping PublicTV n°557 : Nabilla :

Qu'y a-t-il eu d'exceptionnel hier à la télé ? Pour le savoir, regardez notre Zapping PublicTV ! Dans l'émission d'hier soir Allo Nabilla : Ma famille en Californie, Nabilla s'est "brûlée la tête" selon ses propres termes. En effet, en voulant faire plaisir à ses proches, la star de la télé-réalité française a décidé de cuisiner le dîner. Problème : lorsqu'elle commence à cuire les pâtes et chauffer sa sauce tomate, elle se brûle au visage avec un jet de sauce tomate. "Non là ça m'a saoulé par contre" s'énerve-t-elle. Sa voix off commente "Et là, ben c'est le drame !". "J'ai trop mal !" lance Nabilla à sa copine Anaïs qui arrive dans la cuisine. "Ici c'est rouge" lui précise alors la jolie blonde. L'ex candidate des Anges s'exclame donc avec tristesse et colère : "Je suis brûlée de la tête !" avant d'ajouter que "toute ma tête est brûlée". "Tu sais que ça fait huit semaines que je met de la crème anti-pores dilatés pour me retrouver avec un méga pore dilaté sur la tête !" confie même Nabilla. Espérons que la brûlure ne lui fasse pas trop mal ! >> Regardez la scène où Nabilla s'est brûlée et a expliqué ses problèmes de pores dilatés et dites-nous ce que vous en pensez ! >> Découvrez également dans notre Zapping TV : Doria Tillier ou encore Cyril Hanouna qui ont fait des paris fous contre l'équipe de France comme de présenter la météo à poil ou de se teindre en blond, Carla Bruni qui confie ce qu'elle a envoyé en textos à Nicolas Sarkozy quand elle était sur le plateau de C à vous, une jolie jeune femme blonde pro du rot sur Youtube et plus encore ! >> Retrouvez tous les zapping Public TV ici     ! Marie Piat


5. Sommet de la francophonie : Macky Sall "regrette" l'absence de Wade

  • Duration: 743
  • Channel: news
Sommet de la francophonie : Macky Sall

Dans un entretien accordé à France 24, à l’occasion de la 15e édition du sommet de la francophonie, le président de la République sénégalais Macky Sall s'est exprimé sur la succession d'Abdou Diouf à la tête de l'OIF.

"Une succession délicate." C'est ainsi que Macky Sall a qualifié le remplacement d'Abdou Diouf à la tête de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF). Dans un entretien exclusif accordé à France 24, le président sénégalais rend ainsi hommage au travail accompli par son prédécesseur, resté douze ans et trois mandats à la tête de la Francophonie. "Le souci est de trouver une personnalité qui soit à son niveau", explique-t-il. Mais l'actuel chef de l'État sénégalais "ne désespère pas qu’avant le 30 [novembre], à l’heure du choix, nous pourrons arriver à un consensus et désigner le successeur". Cinq candidats sont en lice pour dirigé l'OIF : quatre Africains et une Canadienne, mais jusqu'à présent, aucune de ces candidatures ne fait l’unanimité. > > À lire sur France 24 : La Francophonie se cherche un nouveau secrétaire général au profil "rassembleur" Le président Macky Sall revient en outre sur l’invitation faite à son prédécesseur Abdoulaye Wade de participer au sommet d... Lire la suite sur notre site web. Visitez notre site : http://www.france24.com Rejoignez nous sur Facebook https://www.facebook.com/FRANCE24 Suivez nous sur Twitter https://twitter.com/France24_fr#


6. Revue de Presse - François Hollande : avoir 60 ans "à l'épreuve de la solitude"

  • Duration: 335
  • Channel: news
Revue de Presse - François Hollande : avoir 60 ans

Au menu de cette revue de presse française, François Hollande à l'épreuve de la solitude alors qu'il fête ses 60 ans ce mardi 12 août, les Français en mal d'impôts ou encore la nouvelle crise politique qui secoue l'Irak.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook….   François Hollande fête ce mardi 12 août son anniversaire. Pourtant, la presse française ne fait pas de cadeau. Pour "Le Figaro", le président français vit "l’épreuve de la solitude". Le quotidien de droite se demande même dans son édito s’il “arrivera à souffler ses 60 bougies" car "il est à bout de souffle”. Jamais président de la République n’est apparu aussi impopulaire à mi-mandat : 73% des Français n’ont plus confiance en lui et sa majorité se désagrège … Que souhaitez-vous au chef de l’Etat pour ses 60 ans ? C’est la question posée par "Le Parisien" aux Français dans sa rubrique "Voix Express". Candice, étudiante, espère qu’on "arrête de le juger sur son apparence". Des Français pas forcément très indulgents vis-à-vis du président, surtout depuis qu’ils ont reçu leur avis d’imp... Lire la suite sur notre site web. Visitez notre site : http://www.france24.com Rejoignez nous sur Facebook https://www.facebook.com/FRANCE24 Suivez nous sur Twitter https://twitter.com/France24_fr#


7. Jean-Claude Trichet : "La Fed et la BCE n'ont pas de politiques opposées"

  • Duration: 732
  • Channel: news
Jean-Claude Trichet :

La FED a décidé de relever ses taux directeurs d'un quart de point, tandis que la BCE baisse les siens pour forcer la relance en Europe. Deux politiques, qui ne sont pas opposées, selon Jean-Claude Trichet, ancien président de la BCE, désormais à la tête de l'Institut Bruegel, un think-tank basé à Bruxelles.

"Les objectifs de la BCE et de la Fed sont les mêmes, dans une perspective de moyen-terme", explique Jean-Claude Trichet sur France 24. "Les moyens utilisés sont différents, car les États-Unis sont dans un cycle économique en avance sur le notre." Visitez notre site : http://www.france24.com Rejoignez nous sur Facebook https://www.facebook.com/FRANCE24 Suivez nous sur Twitter https://twitter.com/France24_fr#


8. "Reviens Léon", on innove à la maison!

  • Duration: 732
  • Channel: news

Lutter contre la fuite des cerveaux et faire revenir les têtes bien faites dans l'Hexagone, c'est l'idée de plusieurs start-up françaises. Critéo, Sigfox et Blablacar, pour ne citer qu'elles, lancent un cri de ralliement : "Reviens Léon". Alors comment se faire une place dans cette course aux talents ? On en parle avec notre invité Fred Mazzella, cofondateur de Blablacar.

Et dans Test24, on se réveille en douceur avec Sensorwake, le réveil olfactif inventé par un jeune innovateur nantais qui a eu du nez. Et on lutte contre la pollution avec l'application Plume, qui mise sur l'"open data" et le "smart data". Visitez notre site : http://www.france24.com Rejoignez nous sur Facebook https://www.facebook.com/FRANCE24 Suivez nous sur Twitter https://twitter.com/France24_fr#


9. La menace terroriste devient-elle politique ?

  • Duration: 306
  • Channel: news
La menace terroriste devient-elle politique ?

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour : tour d’horizon de la presse française.

À la une de la presse française vendredi matin : "Terrorisme, l'État parle sous la menace", titre "Libération" en une. "En communiquant sur le projet d'attentat déjoué cette semaine, Hollande rompt avec la tradition du silence qu'il avait imposée", écrit "Libération". Mais la droite, en critiquant cette communication, a la mémoire courte. "À qui profite la peur ?", s'interroge de son côté le journal libéral "L'Opinion", qui note qu'il y a un risque "d'ajouter de l'angoisse [à] une situation déjà très tendue". Le chef de l'État a un "devoir de réserve", estime pour sa part dans son éditorial "Le Figaro" avec cette phrase : "La tentation est grande de se servir de la lutte antiterroriste pour essayer de reconquérir" l'opinion publique. Tout autre chose à la une de "la Croix" qui titre sur l'état d'urgence de l'élevage français : "Concurrence des pays voisins, affaiblissement des outils européens de régulation, volatilité des prix... les éleveurs vont mal". Pour "Le Parisien/Aujourd'hui en France", les éleveurs sont même au bord du gouffre. Avec ce chiffre : prè... Lire la suite sur notre site web. Visitez notre site : http://www.france24.com Rejoignez nous sur Facebook https://www.facebook.com/FRANCE24 Suivez nous sur Twitter https://twitter.com/France24_fr#


10. Kaboré : "La justice suivra son cours jusqu'au bout au Burkina Faso"

  • Duration: 722
  • Channel: news
Kaboré :

Deux semaines après son élection à la tête du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré a accordé un entretien à notre correspondante Anna Sylvestre-Treiner. Celui qui fut le Premier ministre de Blaise Compaoré et qui a longtemps été considéré comme son dauphin affirme avoir toujours exercé ses fonctions avec "probité" et promet que la justice suivra son cours au Burkina Faso.

"Je n'ai jamais été le dauphin de Blaise Compaoré", assure le président élu du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, sur France 24. "Il n’y a pas de honte à exercer des fonctions ministérielles pour son pays et j'ai assumé l'ensemble de mes missions auprès de Blaise Compaoré avec honnêteté et probité, c'est ce qui fait qu'aujourd'hui, j'ai pu être candidat à la présidence". Le président élu assure par ailleurs que "la justice suivra son cours jusqu'au bout" sous son mandat, qui débute le 29 décembre. "Nul n'est au-dessus de la loi. La justice suivra son cours jusqu'au bout. Tous ceux qui sont concernés par des questions de justice, des questions aux antipodes de l'intérêt du peuple burkinabè seront soumis à la justice comme tout le monde", promet-il. Pendant la période de la transition, issue de l'insurrection d'octobre 2014 qui a renversé Blaise Compaoré après 27 ans au pouvoir, la justice a notamment relancé les enquêtes sur les assas... Lire la suite sur notre site web. Visitez notre site : http://www.france24.com Rejoignez nous sur Facebook https://www.facebook.com/FRANCE24 Suivez nous sur Twitter https://twitter.com/France24_fr#


11. Justin Trudeau, nouveau visage du Canada

  • Duration: 707
  • Channel: news
Justin Trudeau, nouveau visage du Canada

Cette semaine, le Canada change de tête et de politique avec l’arrivée du libéral Justin Trudeau à la tête du pays.

Au Guatemala, à quelques jours des élections, un constat est clair : le prochain président aura fort à faire pour restaurer la sécurité face notamment aux violences faites aux femmes. C'est le sujet du documentaire choc "La Prenda". Enfin, avec le lancement de la grosse artillerie "Star Wars" a deux mois de la sortie du film, vous ferez la connaissance du nouveau robot de compagnie BB8, future vedette du film.   Visitez notre site : http://www.france24.com Rejoignez nous sur Facebook https://www.facebook.com/FRANCE24 Suivez nous sur Twitter https://twitter.com/France24_fr#


12. Le cinéma français s'empare du jihadisme

  • Duration: 745
  • Channel: news
Le cinéma français s'empare du jihadisme

Aujourd'hui dans "À l'affiche", alors que les terribles attentats à Paris sont encore dans toutes les têtes, Louise Dupont et Thomas Baurez reviennent sur les différents films français qui se sont intéressés à la montée du jihadisme dans l'Hexagone. Ces attaques à Paris ont ému le monde du cinéma, jusqu'à Los Angeles : l'avant-première de "Hunger Games" s'est fait plus discrète que prévu, en hommage aux victimes.

Et pour finir... "Everybody needs somebody to love", en français : "On a tous besoin de quelqu'un à aimer". En ces temps difficiles, le refrain des "Blues Brothers" résonne plus que jamais. L'occasion de l'écouter à nouveau alors que le film fête ses 35 ans avec une copie restaurée. Visitez notre site : http://www.france24.com Rejoignez nous sur Facebook https://www.facebook.com/FRANCE24 Suivez nous sur Twitter https://twitter.com/France24_fr#


13. Législatives en Grèce : un scrutin décisif

  • Duration: 927
  • Channel: news
Législatives en Grèce : un scrutin décisif

Les Grecs sont convoqués dimanche aux urnes pour des élections législatives anticipées. Le mouvement de la gauche radicale, Syriza, est en tête des sondages. Un parti porté par le mécontentement d'une grande partie de la population, usée par plusieurs années de politiques d'austérité.

À voir sur le même sujet : "À Athènes, la victoire de Syriza semble à portée de main" "Syriza inquiète l'Europe" Emission préparée par Patrick Lovett et Elise Duffau   Visitez notre site : http://www.france24.com Rejoignez nous sur Facebook https://www.facebook.com/FRANCE24 Suivez nous sur Twitter https://twitter.com/France24_fr#


14. Taux de croissance en Chine : "7,4%, c'est un taux de croissance dont on rêverait!"

  • Duration: 753
  • Channel: news
Taux de croissance en Chine :

Jean-Pascal Tricoire, PDG de Schneider Electric et président du comité France - Chine, est l'un des dirigeants réunis au Forum Économique de Davos. Surnommé "le Chinois du CAC 40", il est à la tête d'un groupe qui réalise une grande partie de son chiffre d'affaire dans l'Empire du Milieu.

Jean-Pascal Tricoire revient sur les prévisions de croissance en Chine pour 2014, qui viennent d'être révisées à la baisse par le FMI. Il relativise le ralentissement de la croissance chinoise, estimant que "7,40%, c'est un taux de croissance dont on  rêverait!", ajoutant : "cela correspond à l'application d'une politique qui avait été exprimée de vouloir une croissance plus modérée, plus sociale, plus inclusive, plus environnementaliste".   Visitez notre site : http://www.france24.com Rejoignez nous sur Facebook https://www.facebook.com/FRANCE24 Suivez nous sur Twitter https://twitter.com/France24_fr#


15. Montée du FN : "des partis déboussolés"

  • Duration: 329
  • Channel: news
Montée du FN :

Au menu de cette revue de presse présentée par Sandrine Gomes, l'inquiétante montée du Front National donné en tête aux élections départementales dans un sondage IFOP pour le Figaro. En Ukraine, la justice se fait attendre pour les victimes de la place Maidan alors qu'à Debaltseve des "zombies" font la queue pour un morceau de pain. Dans la presse, les guerres ne se ressemblent pas : dans le Golfe persique, le porte avion nucléaire français Charles-de-Gaulle vient de jeter l'encre ...

 A la Une de la presse française, il y a ce sondage IFOP pour le Figaro qui inquiète ce matin les partis politiques : le Front National est donné en tête des élections départementales. Il reccueillerait 30% d’intentions de vote talonné par l’UMP à 28 % et suivi du PS à 20%. Face à cette marée montante, les partis "doivent refonder leurs discours". Une mission qui semble impossible pour la gauche estime le quotidien car si le PS modifiait son discours, il ne serait plus de gauche … En revanche, pour la droite il lui suffirait juste d’être tout simplement "elle-même". Mais pour La Croix ces partis sont déboussolés d’autant que le FN présentera des candidats dans la quasi totalité des cantons. Pour le quotidien catholique "si les solutions de court terme se trouvent dans la stratégie électorale, les réponses de plus long terme touchent à l’organisation et à l’orientation idéologique&quo... Lire la suite sur notre site web. Visitez notre site : http://www.france24.com Rejoignez nous sur Facebook https://www.facebook.com/FRANCE24 Suivez nous sur Twitter https://twitter.com/France24_fr#


16. Louis Gallois : les migrants "sont des gens qui arrivent avec l'envie de travailler"

  • Duration: 739
  • Channel: news
Louis Gallois : les migrants

Les chefs d'État de l'UE sont réunis ce jeudi à Bruxelles pour tenter de mettre sur pied une réponse européenne à la crise des migrants. Qu'attendre de ce sommet ? Louis Gallois, président du conseil de surveillance de PSA Peugeot Citroën, est également à la tête de la Fédération nationale des associations d'accueil et de réinsertion sociale (FNARS). Interrogé par Stéphanie Antoine, il réagit à la situation dramatique des réfugiés.

"L'opinion est partagée, on entend essentiellement ceux qui veulent une France racornie, rétrécie qui se ferme sur elle-même", remarque Louis Gallois. "Mais, avec le mouvement associatif, nous voyons aussi beaucoup de gens qui disent : il faut les accueillir, ce sont des gens qui fuient la violence, qui fuient le risque de se faire tuer ". Il insiste sur l'apport que ces flux migratoires peuvent fournir à la France. "Ce sont des gens qui arrivent avec l'envie de travailler, l'envie d'être actifs", souligne-t-il. Le président du conseil de surveillance de PSA Peugeot Citroën revient également sur les récents débats autour du diesel, de plus en plus montré du doigt pour ses effets néfastes sur l'environnement. "Il y a un souhait de rééquilibrage entre le diesel et l'essence, ce que nous demandons, ce que nous souhaitons, c'est qu'on le fasse à un rythme qui permette à l'appareil industriel de s'adapter".   Visitez notre site : http://www.france24.com Rejoignez nous sur Facebook https://www.facebook.com/FRANCE24 Suivez nous sur Twitter https://twitter.com/France24_fr#


17. L'ENTRETIEN - Tibéhirine : "Nous voudrions expertiser" les prélèvements, dit Trévidic

  • Duration: 738
  • Channel: news
L'ENTRETIEN - Tibéhirine :

Le juge d'instruction anti-terroriste français Marc Trévidic, de retour d'une mission d'expertise sur les lieux où furent retrouvées les têtes des religieux français en Algérie, ne se dit qu'à moitié satisfait de son déplacement. Il annonce sur France 24 qu'il compte faire une nouvelle demande officielle d'entraide auprès des autorités algériennes.

Marc Trévidic, vice-président du pôle antiterroriste du tribunal de grande instance de Paris est chargé de l'instruction sur l'assassinat, en 1996 dans la région de Medea en Algérie, des sept moines français de Tibéhirine. Il se déclare, dans l'Entretien de France 24, "satisfait de la qualité des prélèvements" réalisés au cours de son récent déplacement sur place, mais "insatisfait de ne pas avoir pu les expertiser nous-mêmes". Les prélèvements opérés sur les restes exhumés des têtes des religieux ont été réalisés "en double" explique le magistrat, par les Français et par les Algériens. Mais les deux échantillons sont restés en possession des magistrats algériens. "Je vais donc refaire une demande officiellement auprès des autorités algériennes [pour que nous puissions les expertiser, NDLR] et il y aura besoin de l'aide de la France", annonce Marc Trévidic. Grâce à cette expertise, le juge français, d... Lire la suite sur notre site web. Visitez notre site : http://www.france24.com Rejoignez nous sur Facebook https://www.facebook.com/FRANCE24 Suivez nous sur Twitter https://twitter.com/France24_fr#


18. diam's - ma france a moi

  • Duration: 263
  • Channel: music
diam's  -  ma france a moi

Ma France à moi elle parle fort, elle vit à bout de rêves, Elle vit en groupe, parle de bled et déteste les règles, Elle sèche les cours, le plus souvent pour ne rien foutre, Elle joue au foot sous le soleil souvent du Coca dans la gourde, C'est le hip-hop qui la fait danser sur les pistes, Parfois elle kiffe un peu d'rock, ouais, si la mélodie est triste, Elle fume des clopes et un peu d'shit, mais jamais de drogues dures, Héroïne, cocaïne et crack égal ordures, Souvent en guerre contre les administrations, Leur BEP mécanique ne permettront pas d'être patron, Alors elle se démène et vend de la merde à des bourges, Mais la merde sa ramène à la mère un peu de bouffe, ouais. Parce que la famille c'est l'amour et que l'amour se fait rare Elle se bat tant bien que mal pour les mettre à l'écart, Elle a des valeurs, des principes et des codes, Elle se couche à l'heure du coq, car elle passe toutes ses nuits au phone. Elle parait faignante mais dans le fond, elle perd pas d' temps, Certains la craignent car les médias s'acharnent à faire d'elle un cancre, Et si ma France à moi se valorise c'est bien sûr pour mieux régner, Elle s'intériorise et s'interdit se saigner. Non... {Refrain: x2} C'est pas ma France à moi cette France profonde Celle qui nous fout la honte et aimerait que l'on plonge Ma France à moi ne vit pas dans l' mensonge Avec le coeur et la rage, à la lumière, pas dans l'ombre Ma France à moi elle parle en SMS, travaille par MSN, Se réconcilie en mail et se rencontre en MMS, Elle se déplace en skate, en scoot ou en bolide, Basile Boli est un mythe et Zinedine son synonyme. Elle, y faut pas croire qu'on la déteste mais elle nous ment, Car nos parents travaillent depuis 20 ans pour le même montant, Elle nous a donné des ailes mais le ciel est V.I.P., Peu importe ce qu'ils disent elle sait gérer une entreprise. Elle vit à l'heure Américaine, KFC, MTV Base Foot Locker, Mac Do et 50 Cent. Elle, c'est des p'tits mecs qui jouent au basket à pas d'heure, Qui rêve d'être Tony Parker sur le parquet des Spurs, Elle, c'est des p'tites femmes qui se débrouillent entre l'amour, les cours et les embrouilles, Qui écoutent du Raï, Rnb et du Zouk. Ma France à moi se mélange, ouais, c'est un arc en ciel, Elle te dérange, je le sais, car elle ne te veut pas pour modèle. {au Refrain, x2} Ma France à moi elle a des halls et des chambres où elle s'enferme, Elle est drôle et Jamel Debbouze pourrait être son frère, Elle repeint les mures et les trains parce qu'ils sont ternes Elle se plait à foutre la merde car on la pousse à ne rien faire. Elle a besoin de sport et de danse pour évacuer, Elle va au bout de ses folies au risque de se tuer, Mais ma France à moi elle vit, au moins elle l'ouvre, au moins elle rie, Et refuse de se soumettre à cette France qui voudrait qu'on bouge. Ma France à moi, c'est pas la leur, celle qui vote extrême, Celle qui bannit les jeunes, anti-rap sur la FM, Celle qui s' croit au Texas, celle qui à peur de nos bandes, Celle qui vénère Sarko, intolérante et gênante. Celle qui regarde Julie Lescaut et regrette le temps des Choristes, Qui laisse crever les pauvres, et met ses propres parents à l'hospice, Non, ma France à moi c'est pas la leur qui fête le Beaujolais, Et qui prétend s'être fait baiser par l'arrivée des immigrés, Celle qui pue le racisme mais qui fait semblant d'être ouverte, Cette France hypocrite qui est peut être sous ma fenêtre, Celle qui pense qui pense que la police a toujours bien fait son travail, Celle qui se gratte les couilles à table en regardant Laurent Gerra, Non, c'est pas ma France à moi, cette France profonde... Alors peut être qu'on dérange mais nos valeurs vaincront... Et si on est des citoyens, alors aux armes la jeunesse, Ma France à moi leur tiendra tête, jusqu'à ce qu'ils nous respectent.


19. En savoir plus : Voici comment on se battait (vraiment) au Moyen-âge !

  • Duration: 230
  • Channel: fun
En savoir plus : Voici comment on se battait (vraiment) au Moyen-âge !

Les scènes de bataille des films de chevalerie ou d'épopées médiévales n'ont rien de réel. Un chercheur montre à quoi ressemblait un véritable combat. Buzz l'a interrogé. Une scène de combat en armure reconstituée par des chercheurs . Oubliez Aragorn le dernier héritier du trône du Gondor qui fait valser les membres et les têtes d'un bataillon d'orques caparaçonnés dans le Seigneur des Anneaux. Oubliez les puissants coups d'estoc qui empalent de part en part des ennemis protégés par un plastron de métal. Oubliez enfin ces légendes urbaines selon lesquelles un chevalier désarçonné, écrasé qu'il était par le poids de son armure ne pouvait pas se relever tout seul. Daniel Jaquet, Maître assistant suppléant de l'Unité d'Histoire médiévale à l'Université de Genève en Suisse, pourfend tous ces clichés dans la vidéo ci-dessous, diffusée durant une exposition sur le thème de l'épée au musée National du Moyen Âge à Paris en 2011. "Cette vidéo a été tournée dans le cadre de mon travail de doctorat" a expliqué Daniel Jaquet. Elle se décompose en deux parties. La première montre la mobilité du chevalier en armure, et la seconde explique les différentes techniques de combat, reconstituées d'après un corpus de 52 manuscrits traitant du combat en armure, qui couvrent de la fin du 14e siècle jusqu'à la première moitié du 16e. L'armure ne contraint que très peu la mobilité… "La plupart des armures médiévales que vous pouvez acheter sont des répliques plus esthétiques que fonctionnelles, commence le chercheur. La preuve, j'en ai emprunté quelques unes à des amis et elles ont toutes fini par casser" raconte Daniel Jaquet. "Or, il me fallait une armure réellement fonctionnelle dans le cadre de mes travaux d'archéologied'expérimentation". Et comme aucun musée n'a accepté que ses précieux modèles exposés subissent de nouveau la morsure de l'épée, le jeune chercheur a donc dû avoir recours à une technique plus radicale. "Je me suis débrouillé pour lever des fonds et faire construire l'armure que je porte dans cette vidéo, en utilisant des techniques les plus proches possibles de celles de l'époque", explique Daniel Jaquet. Cette carapace de métal a donc été fabriquée en acier "doux" c'est à dire sans traitement préalable, et avec un taux de carbone comparable à celui que l'on trouve dans les armures d'époque exposées dans les musées. Puis, cet acier a été battu à froid avant d'être chauffé puis trempé. "Au final, l'armure ainsi que les vêtements de maille et de tissu portés dessous pèsent 35 kilos", chiffre le chercheur. "Mais comme ce poids est extrêmement bien réparti sur tout le corps, la charge que cela représente n'est pas très différente de celle que porte un pompier équipé de sa combinaison anti-feu, ou de celle d'un soldat avec son gilet pare-balle sur le champ de bataille" rappelle le chercheur. Et comme on le voit dans la vidéo, le chevalier en armure n'avait aucun mal à se relever depuis une position allongée, et était tout à fait capable de grimper à une échelle. On peut même en voir un dans cette autre vidéo chuter de cheval et se relever presque instantanément. "Nous travaillons même à une nouvelle vidéo démontrant qu'il est possible de faire un saut-périlleux en armure", affirme le chercheur. Néanmoins, les préjugés sont tenaces, et nombre de personnes croient encore que les chevaliers étaient si lourds qu'il fallait les hisser sur leurs chevaux à l'aide de grues. "Cette légende est née d'un roman de Mark Twain publié en 1889 intitulé "Un Yankee à la cour du roi Arthur", un roman humoristique racontant un voyage dans le temps et cette description burlesque de "grues à chevaliers" qu'aucune source historique ne permet d'attester", s'agace le chercheur. "Il est à noter, précise Daniel Jaquet, qu'il n'y avait pas une seule armure de chevalier. Il s'agissait d'une sorte de "kit" que son porteur adaptait à la situation de combat qu'il allait rencontrer. Les armures pour la guerre par exemple, étaient beaucoup plus légères car il fallait les porter pendant les longues heures d'un combat. Pour les joutes en revanche, certaines parties de l'armure étaient rajoutées de manière à mieux protéger le cavalier des puissants impacts de lance et des chutes. L'armure pouvait alors peser jusqu'à 40 kilos mais les phases d'affrontement étaient beaucoup plus courtes", raconte le chercheur. Vous n'arrêterez jamais terminator en acier trempé à grand coups de moulinets… Vient ensuite la phase de combat proprement dite. Comme on peut le constater dans la vidéo, les chevaliers tiennent leur épée à deux mains, une sur la garde, l'autre sur la lame. "Cela permet d'améliorer considérablement la précision des coups d'estocs qui visent les parties du corps non protégées par l'armure", raconte Daniel Jaquet. "C'est notamment à cet effet que les épées n'étaient pas affutées sur tout le long de la lame mais uniquement sur son dernier segment. Il y avait même parfois une seconde garde au milieu ".


20. LA HAINE

  • Duration: 225
  • Channel: creation
LA HAINE

Oh, qu'est-ce que tu as à me regarder? Qui, moi? Toujours vif, comme au premier jour de cour Où tour à tour les mecs te matent Claque pas de genoux T'es viré de la cour Tenir le coup, regard froid Fais pas le tocard L'œil au beurre noir Faut mieux le faire que l'avoir Dès le plus jeune âge engrainé A évoluer dans une meute où les l'ego Se fait les dents sur les colliers d'à-côté Où les réputations se font et se défont Où les moins costauds enjambent les ponts Où se défoncent sans modération En guerre permanente avec les autres Les bandes se forment On comprend vite que l'on est plus fort avec ses potes En somme, voici venir l'âge béni Où tu te crois homme, mais t'es qu'un con Et il y a qu'à toi qu'on l'a pas dit Les autres jouent les caïds pour une bille Puis une fille, les poils s'hérissent Les temps engraissent On tape pour des peccadilles Evite les yeux, on doit pas voir quand ça va mal La moindre faille physique ou mentale L'issue peut être fatale On grandit au milieu des rônins Chacun sa barque pourrie Sur sa mer de merde Chacun sa voix, sa vie Devant l'adversité, les coudes se soudent On pousse un kiai de toute sa taille Prêt à mourir comme un samurai Refrain On joue dans un chambaras La fierté, la loi Tue, comme un bon vieux kurosawa La main sur le katana Même si la peur m'assaille Je partirai comme un samourai Les temps passent A grandi entre le fer et la soie La soie, c'est avec le fer qu'il l'a acquise Aux prises avec la pression La presse relate ses actions La prison souvent remplace le paxon Le ponpon s'agite au-dessus de nos têtes Chacun le veut pour lui Un billet pour le manège Gratuit, verrouillé La nuit les lampadaires se morphent en mecs Une seule quête, les pépètes Quand t'as les sous tu drives une 7-20 Et tu touches des seins On lutte Souvent on butte sur le pied du voisin Espace restreint On gueule souvent, on en vient aux mains Pour tout et rien Ça finit devant témoins Et va savoir combien de temps on peut rester sans voir les siens Comprends bien C'est une réalité, pas une BD Les sens toujours éveillés Eviter les embûches Les femmes risquées Les boîtes piégées Les gens ont changé La rue est mal fréquentée Surtout sors pas sans tes papiers Ça peut gâcher la soirée J'ai combattu J'ai eu mon heure, mon jour Je verse un verset pour ceux qui attendent leur tour Et ceux qui ne rigoleront plus On baissera pas les bras On n'est pas né pour ça Même vaincu, on se jettera dans la bataille Pour l'honneur, comme un samourai